Feeling Beauty

FEELING BEAUTY : LA PRODUCTION DES MASQUES DANS SA GAMME DE PRODUITS

L’épidémie du nouveau coronavirus COVID-19 a été confirmée le 07 janvier 2020 par les autorités sanitaires de la République Populaire de Chine, après que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ait été alertée le 31 décembre 2019 sur les cas de pneumonies dues à un virus inconnu dans la ville de Wuhan, province de Hubei.

Depuis lors, la maladie à coronavirus COVID-19 a connu une vitesse de propagation inquiétante de par des décès enregistrés dans la province de Hubei, épicentre de l’épidémie. Le premier cas confirmé de COVID-19 a été notifié en Italie le 31Janvier 2020. Delà l’Italie comme plusieurs autres pays au monde ont mis en place des mesures barrières pour stopper la propagation de ce virus.
C’est dans la perspective de jouer sa partition dans cette guerre sanitaire que la startup Feeling Beauty s’est récemment lancée dans la confection et la production des masques de protection en tissus de marque Hollandaise Driessen Stoffen, répondant aux exigences de sécurité sanitaire. C’est après plusieurs séances de travail, en suivant des tutoriels de différentes personnes bien assises dans le domaine, que la startup Feeling Beauty arrive aujourd’hui à offrir au public italien des masques de qualité teintés de sa propre touche artistique.

Appréciez par plus d’une personne, il est important de se procurer ses masques de protection afin de suivre en toute quiétude les gestes barrières édictées par les autorités gouvernementales et sanitaires.

Offrir des soins et astuces de beauté comme : pédicure, manucure, coiffure et également beauté corporelle, est la mission principale de FEELING BEAUTY. Le dévouement dans l’entrepreneuriat de ces deux jeunes étudiantes est un exemple éloquent pour la jeunesse africaine et mérite une attention toute particulière.

Pour votre gouverne, FEELING BEAUTY est né d’une passion pour la coiffure de deux jeunes Camerounaises en mars 2019, Yousseu Franche fondatrice, styliste et Ngalieu Murelle responsable Marketing, toutes deux autodidactes et étudiantes à l’Université Polytechnique des Marchés.

DMT

Partagez sur les réseaux sociaux